2️⃣ UD Las Palmas : Alberto Moleiro, toute ressemblance avec Pedri… | OneFootball

2️⃣ UD Las Palmas : Alberto Moleiro, toute ressemblance avec Pedri…

Logo : Furia Liga

Furia Liga

Né sur l’île de Santa Cruz, jamais passé par la cantera du CD Tenerife, recruté par la UD Las Palmas, 18 ans, lancé par Pepe Mel, suivi de près par le FC Barcelone… Ça ne vous rappelle rien ? Alberto Moleiro s’apprête à disputer son premier derbi canario et son parcours fait obligatoirement penser à celui de Pedri.

Rarement un derbi canario disputé en Segunda aura été aussi attendu. La UD Las Palmas, 6e, accueille le CD Tenerife, 4e. Les deux clubs insulaires regardent vers le haut, avec l’objectif de se rapprocher du leader Almería. Au centre de l’attention, figurera certainement Alberto Moleiro, un Tinerfeño qui porte désormais les couleurs du Pio Pio. Toute ressemblance avec un certain Pedri ne serait pas fortuite.

« Il a 17 ans, on est en Catalogne. Si ça trouve, de l’hôtel à Montilivi, le Barça va venir et l’acheter ! » Pepe Mel, 21 août 2021 avant d’affronter Girona

De la juvenil à l’équipe première en quelques semaines

Le 15 décembre 2019, le filial de la UD Las Palmas qui évolue en 3e division prend l’eau contre Coruxo (4-1). Au cours de la déroute amarilla, l’entraîneur Juan Manuel Rodríguez lance deux juveniles en Segunda B : Ilies Hassaine et Alberto Moleiro. Si le Franco-Algérien a ensuite mis le cap sur Séville puis le Rayo Vallecano, le second cité, lui, est resté à Gran Canaria et il a débuté la saison avec l’effectif professionnel sous les ordres de Pepe Mel.

Déjà convoqué en 2020-2021, le milieu offensif capable d’évoluer aussi bien dans l’axe et que sur les deux côtés est désormais un élément à part entière de la UD. Dès la présaison, il a bénéficié d’un temps de jeu conséquent, preuve que son entraîneur a eu la volonté de l’intégrer progressivement. Son match contre Wolverhampton a d’ailleurs été remarqué par les observateurs locaux et… par les Wolves eux-mêmes. Depuis, il a été convoqué 7 fois sur 8 et a été titularisé à 6 reprises.

« Il a mûri et progressé. Pour moi, c’est un joueur avec toutes les garanties pour évoluer avec l’équipe première. La saison est longue, nous attendons qu’il ait ce rôle et le maintienne. Mais on m’a posé les mêmes questions il y a 3 ans pour Pedri et regardez ce qui s’est passé » Pepe Mel, le 2 août 2021

Destins semblables mais profils complémentaires

Forcément, tout chez Alberto Moleiro renvoie à Pedri. A commencer par le passage de Santa Cruz à Gran Canaria sans un arrêt à la CD Tenerife. Dans le cas de la nouvelle pépite, ses armes ont été faites à la CD Sobradillo et il attire l’attention en cadete. Le redoutable maillage de la UD Las Palmas dirigé par Manuel Rodríguez Tonono et Roberto Arocha qui a fait la différence.

« La CD Tenerife ne s’est intéressé à Alberto quand il a appris qu’il allait signer à la UD Las Palmas » Manolo Jara, président de la CD Sobradillo, dans Marca, le 13 septembre 2021

Même qualité de passe, de prise de décision, d’adaptation aux exigences du football professionnel en brûlant les étapes : Moleiro apprend très vite et très bien. Trois semaines avant son 18e anniversaire, il a été sélectionné avec l’Espagne U19, au même titre qu’Ale García, autre crack émergeant lancé par Pepe Mel. Mais peut-être que Moleiro a une faculté supplémentaire à son illustre aîné : un sens du but plus aiguisé. Là où Pedri est encore réticent à prendre sa chance, son cadet, lui, se pose moins de questions quant à l’éventualité d’une occasion manquée. Contre la UD Ibiza, c’est lui qui égalise à la 68e minute, 120 secondes après son entrée en jeu à la place d’Adalberto Peñaranda. Sens du placement, puissance et précision : sa frappe est parfaite.

À (RE)LIRE – De grâce, laissez Pedri grandir !

Ce qui les distingue aussi, c’est leur club de coeur. Du côté de Pedri, c’est le FC Barcelone. Pour Moleiro, c’est… la UD Las Palmas. Explication : il a suivi sa famille à Gran Canaria et s’est entiché du club Pio Pio. En revanche, il n’est pas exclu de les voir un jour sous le même maillot après s’être « loupés » à l’UDLP. En effet, le Barça serait à la recherche d’un deal identique avec un achat suivi d’un prêt d’une saison… à moins que l’exercice 2021-2022 le propulse directement dans l’effectif blaugrana.

« Pedri est un joueur qui donne du sens du jeu et qui ne perd pas la balle. Moleiro contrôle toujours vers l’avant, il fixe et cherche la défense adverse. Moleiro invente l’action et Pedri de charge de l’initier » Pepe Mel, le 29 septembre 2021

Deux profils complémentaires donc, mais une même façon d’envisager le football et leur notoriété récente. Les formateurs amarillos vantent leur humilité et leur calme, des qualité indispensables pour ne pas craquer sous la pression. Raúl Martín, entraîneur de la juvenil, compare volontiers Moleiro à Tana… en espérant que le mental ne soit pas défaillant comme cela a pu être le cas de l’attaquant de 31 ans, actuellement sans club, qui a parfois été sublime mais qui a certainement manqué de continuité pour franchir un cap.

Pour l’heure, Alberto Moleiro est toujours en phase d’apprentissage et il est annoncé titulaire pour ce derbi canario très attendu. Un premier sommet dans un début de carrière particulièrement prometteur.

François Miguel Boudet

À propos de Publisher