ASSE - L’œil de Denis Balbir : « Il n’y a pas de problème Batlles » | OneFootball

Icon: But Football Club

But Football Club

·4 de diciembre de 2023

ASSE - L’œil de Denis Balbir : « Il n’y a pas de problème Batlles »

Imagen del artículo:ASSE - L’œil de Denis Balbir : « Il n’y a pas de problème Batlles »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. A l'issue d'Amiens - ASSE (1-0) et avant la réception de Guingamp, il est question de l'avenir de Laurent Batlles.

« Samedi soir, à Amiens, l’ASSE s’est encore inclinée (0-1). Cela fait quatre défaites de rang pour les Verts. Au stade de la Licorne, Saint-Etienne a pourtant dominé les débats mais, quand on ne concrétise pas, c’est ce qui nous pend au nez. Il y a quelques semaines, les Verts auraient empoché les trois points en faisant le même match. Là, ça fait zéro.


OneFootball Videos


Après sa bonne série, l’ASSE enchaîne les résultats négatifs. Il y a un manque de concentration, un manque d’efficacité. Au niveau comptable, ce n’est pas dramatique même si Laval et Angers mènent une cadence infernale. Maintenant il convient de se reprendre, que tout le monde se réveille. Le championnat est encore long. Quatre défaites de suite, c’est quand même 12 points de perdus alors que, quand on regarde les matchs, les Verts auraient pu au moins en ramener 6… Quand on a entrevu la possibilité de monter en Ligue 1, c’est vraiment dommage.

« Dès qu’il y a une série négative, c’est l’entraîneur »

J’entends de plus en plus de voix s’élever contre Laurent Batlles. Cela fait des semaines, des mois qu’on parle de lui. Dès qu’il y a une série positive, c’est de la chance. Dès qu’il y a une série négative, c’est l’entraîneur. Cela m’embête que Laurent Batlles soit toujours stigmatisé. On oublie un peu vite qu’il a perdu son gardien titulaire sur blessure (Larsonneur) et qu’avant Amiens, il lui manquait aussi son patron de défense (Batubinsika)… Ce n’est pas lui qui les a blessés que je sache ! Pourtant, ça coïncide avec la période où Sainté a commencé à laisser trainer des points en route et à reprendre des buts.

« C’est d’abord un problème de joueurs »

Pour moi, Laurent Batlles est toujours l’homme de la situation. Peut-être qu’il y a une remise en question à faire dans tous les secteurs, un système à revoir mais de là à évoquer la succession de l’entraîneur… Je veux bien que Batlles soit le dernier des derniers et qu’on rediscute sa légitimité mais pour mettre qui à la place ? Des noms entendus ici ou là, je ne vois pas d’entraîneur qui fasse l’unanimité et qui voudra venir avec une étiquette de « sauveur » dans un club qui se fissure un peu en coulisses. La trêve hivernale arrive dans trois semaines. Si réflexion il doit y avoir, ce sera à ce moment-là.

Se débarrasser de Laurent Batlles, c’est la solution de facilité. On raye d’un trait un travail, quelqu’un d’humain et qui a la fibre club. Si c’est pour prendre le premier quidam venu… En Ligue 1, on a vu ce que ça donnait dans d’autres clubs. A mes yeux, il n’y a pas de problème Batlles. C’est d’abord un problème de joueurs. Il n’y a pas de recette miracle… »

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Ver detalles de la publicación